LES PROGRES D’ILONA

Bienvenue sur le blog consacré à notre fille

Archive pour mars, 2010

Entre l’Institut Petö et la Fondation Bliss – Evolutions – mars 2010

Posté : 7 mars, 2010 @ 4:43 dans Non classé | 3 commentaires »

Le programme des semaines hongroises d’Ilona ne change plus depuis quelques mois. Cette stabilité lui convient. Sa joie d’aller à l’Institut est toujours aussi forte, d’être avec des enfants qu’elle connaît la rend tout aussi motivée et c’est avec plaisir qu’elle a participé au carnaval organisé cette année par les deux établissements (Petö et Bliss). 

404.jpg

Chez Petö, l’amélioration de l’autonomie est toujours essentiel alors de plus en plus elle apprend à marcher avec une chaise, à se tenir à table avec la barre, à faire pipi sur le pot, … tous ces gestes de la vie courante qui, si elle peut le faire avec le plus d’autonomie possible, nous aideront grandement quand elle sera plus grande.

Chez Bliss, je vais découvrir vraiment ce qu’il en est en avril lors de mon prochain séjour en Hongrie. Tout est mis en œuvre pour limiter le handicap lié aux difficultés de communiquer, autrement dit, difficultés de s’exprimer mais aussi de comprendre. Quand, comme Ilona, vous êtes prisonnier de votre corps, quand l’hypotonie même de vos muscles vous empêchent de parler, et de vous servir de vos mains, le regard seul est insuffisant même si parfois il en dit long… 

405.jpg

Et un cercle vicieux s’installe, pas d’expression possible, pas de compréhension. Il faut donc essayer de mettre en place d’autres moyens de communication. Une des priorités est de donner à l’enfant des moyens d’exprimer ses envies et ses choix, notamment sur un aliment, une boisson, une activité… 

De même à l’Institut, comme à ses retours en France, des séances d’orthophonie individuelle sont pratiquées afin de mettre également la priorité sur le langage.   

Et voilà, à quatre ans et demi, Ilona vient de franchir un cap important dans sa rééducation. Elle sait dire 3 mots prononcés de façon correcte en hongrois : Igen (Oui), Nem (elle dit plutôt Né ce qui veut dire non) et szia (à prononcer sia en français et qu’elle prononce plus souvent ya, le s n’étant pas facile). Je crois qu’il est difficile d’imaginer à quel point toute la relation avec elle a pu changer ces dernières semaines. Pour moi qui ne l’ai qu’au téléphone, je peux avoir une petite discussion avec elle car elle comprend quasiment tout ce que je dis y compris en français en restant bien entendu, simple, en posant des questions sur son environnement courant. Certes, celà devient répétitifs sur certains points mais avec de la patience cela ne peut que s’enrichir.

Dans la vie de tous les jours, sa mère a pu également améliorer leur relation (certes déja fusionnelle) en demandant un avis à Ilona sur beaucoup de chose (alimentation, boisson, activités, habillement…) et elle le donne.   

Ah oui, j’oubliais : szia, cela veut dire au revoir, salut. C’est le signe pour dire à maman de reprendre le téléphone alors c’est déjà moins drôle…

 

Hamitouche Adel |
la vie après un grave accident |
abuspsy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hypnose ericksonienne et th...
| YOGA FÉMININ
| PSYCHOTHERAPIE NOUVELLE : L...