LES PROGRES D’ILONA

Bienvenue sur le blog consacré à notre fille

Archive pour octobre, 2010

Ballade sur le Danube : septembre 2010

Posté : 10 octobre, 2010 @ 5:28 dans Non classé | 1 commentaire »

bateau.jpg

La fondation Bliss a organisé une sortie en bateau sur le Danube jusqu’à l’île Marguerite. L’île Marguerite est le plus beau parc de Budapest, situé au milieu du Danube entre le pont Marguerite et le pont Arpàd, soit une longueur de 2,5 km.    Le pont Marguerite permet l’accès à l’île sans barque. L’absence d’automobile donne à cet endroit un calme tout particulier. Le parc de 100 hectares avec des allées bordées de châtaigniers est ouvert au public qui peut le visiter à pied. C’est également un lieu privilégié pour les sportifs. Le parc est magnifique et très varié. On traverse des espaces verts, des jardins fleuris et un petit zoo permet une halte agréable pour les enfants. On passe à côté des ruines de monastère (cloître de Sainte-Marguerite), un ancien château d’eau et de multiples terrains de sport. Dans la partie Nord de l’île des hôtels permettent de séjourner pour profiter de soins thermaux.

Un arrêt d’une heure est donc programmé pour permettre à tous de descendre sur l’île et profiter de ce cadre verdoyant, d’autant plus que le temps est agréable. C’est une expédition et les efforts de chacun sont mis à contribution pour sortir les fauteuils roulants et les poussettes, le tout dans une bonne humeur qui surprend les visiteurs « normaux » du parc.

Ilona est toute heureuse de cette sortie qui est une distraction pleine de nouveautés et cette visite en famille de l’île la rend particulièrement souriante.01.jpg

04.jpg

Elle voit des cigognes, des paons et des canards. Mais ce sont les biches qui l’attirent le plus, alors que le poney l’inquiète un peu.

 05.jpg  

Une sortie très agréable sortie…  (avant la pollution par les boues toxiques qui je l’espère va préserver le Danube).

Rentrée 2010-2011 : Ilona toujours entre l’institut Petö et à la fondation Bliss

Posté : 3 octobre, 2010 @ 10:51 dans Non classé | 2 commentaires »

Nouvelle reprise pour Ilona mais cette fois en situation quasi-habituelle à savoir comme les stages d’avant : 4 jours à l’Institut Petö et le mercredi matin à la fondation Bliss. Une séance complémentaire de kinésithérapie Deveny et le programme est bien rempli.

Ilona a retrouvé ses formateurs, les mêmes pour la plupart avec cependant de nouvelles têtes parmis les étudiantes qui participent au groupe en travaux pratiques. Certains enfants sont partis d’autres sont arrivés et Ilona se sent toujours aussi épanouie dans cette forme de prise en charge. L’orthophoniste privilégie cette année une prise en charge individuelle car il semble qu’Ilona progresse.  

Je suis allé une semaine en cette fin septembre et j’ai suivi pas à pas la programme d’Ilona. En restant la journée à l’Institut, j’ai été plongé vraiment dans le monde de la différence où tout est organisé pour accueillir et s’occuper des enfants. J’ai rencontré des parents étrangers et notamment français, qui viennent en désespoir de cause pour une consultation dans la section internationale de l’Institut. C’est bien sûr une démarche couteuse et qui met parfois en évidence ce que vous vouliez éviter d’accepter, l’importance du combat à mener pour sortir votre enfant de sa situation.

C’est assez surprenant car dans cet établissement qui gère des situations difficiles, douloureuses, voire désespérantes, vous voyez beaucoup de positif et les sourires aussi bien chez les thérapeutes, les enfants et même les parents qui se sentent dans un lieu protecteur, vous donne du courage car tous les handicaps sont présents. Dans ce lieu, un enfant qui dit trois mots où qui marche difficilement avec un déambulateur vous montre que tout n’est pas atteignable mais que rien n’est impossible. C’est votre parenthèse avant que la sortie vers l’arrêt de bus ou  vers votre voiture vous remette assez vite en contact avec le monde réel et les regards qui en disent long sur votre malheur.

Je devais rester un long week end, j’ai pu prolonger une grande semaine. Ilona a vraiment apprécié ma présence et de savoir que je serais avec sa mère pour la ramener le soir lui donnait encore plus de motivation en poussant sa chaise pour « marcher » vers la sortie. Son sourire et ses cris de joie étaient vraiment une expression de sa joie d’être en famille.

031.jpg

 

Hamitouche Adel |
la vie après un grave accident |
abuspsy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hypnose ericksonienne et th...
| YOGA FÉMININ
| PSYCHOTHERAPIE NOUVELLE : L...