LES PROGRES D’ILONA

Bienvenue sur le blog consacré à notre fille

Archive pour mai, 2011

Vacances à Budapest – Mai 2011

Posté : 14 mai, 2011 @ 6:16 dans Non classé | 2 commentaires »

110001.jpg 

De retour de Hongrie, nous achevons ce mois-ci notre 5ème année d’aller-retour. La vie se stabilise ainsi et nous envisageons de poursuivre encore au moins un an cette vie rytmmée entre la France et Budapest, et en plus pour Ilona entre l’Institut Petö et la Fondation Bliss.

C’est toujours aussi difficile à vivre, les incertitudes sur l’après demeurent mais c’est important pour Ilona de poursuivre son éveil qui est de plus en plus évident.

A la Fondation Bliss, elle est considérée comme la plus éveillée de son groupe. C’est ce genre de considération qui valorise véritablement notre démarche même si la gravité des cas en présence est indéniable. A l’Institut elle atteint les objectifs fixés par les conducteurs, modestes sans doute mais toujours signes de progrès. Et de notre côté, tous les jours nous voyons qu’Ilona a des capacités intellectuelles, bien qu’elles ne puissent pas les utiliser pleinement.

Cinq ans après la violence d’un diagnostic initial prononcé de manière définitive par un professeur de médecine, sans doute réputé mais pas pour son humanisme, force est de constater que notre enfant réagit mieux que ce qui nous avait été prédit…peut être notre démarche y est pour quelque chose…

Notre moral est parfois vacillant mais on ne peut pas lâcher maintenant et on ne peut trouver le soutien nécessaire que dans notre conviction réciproque. Notre solitude est de plus en plus grande, deux solitudes à 1300 km de distance.

D ‘un côté je voudrais qu’elle(s) revienne(nt) pour que l’on vive ces années ensemble, pour la voir grandir, pour être bêtement en famille, de l’autre je sais que c’est une course contre la montre pour qu’après nous, elle ne finisse pas dans un « mouroir » en France…va t-on y arriver ? En moi, je crois fermement qu’elle peut marcher et parler, je pense qu’elle a une flamme en elle et qu’elle comprend qu’elle est actrice de son évolution. Quand je dis marcher et parler, je ne me fais pas d’illusion déraisonnée, j’espère simplement qu’elle pourra se mouvoir et s’exprimer pleinement et de façon autonome par ses propres moyens. Le jour où je douterai de ça…je préfère ne pas y penser, ce n’est vraiment pas le moment.

 

Hamitouche Adel |
la vie après un grave accident |
abuspsy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hypnose ericksonienne et th...
| YOGA FÉMININ
| PSYCHOTHERAPIE NOUVELLE : L...