LES PROGRES D’ILONA

Bienvenue sur le blog consacré à notre fille

Archive pour décembre, 2012

Rencontre avec le Dr Nazarov – décembre 2012

Posté : 8 décembre, 2012 @ 1:32 dans Non classé | 7 commentaires »

A Barcelone, le Dr Nazarov opère les contractures musculaire selon une méthode dite non invasive. Dans beaucoup de cas, cette opération permet à l’enfant d’acquérir une nouvelle souplesse des membres par moins de contractures.

L’opération dure une trentaine de minutes. L’enfant doit être ensuite maintenu au repos sans exercice pendant près de 3 mois avant d’entreprendre une rééducation sérieuse pour améliorer les mouvements qu’il ne pouvait pas faire jusqu’ici.

Il faut compter 5000 euros pour l’intervention qui n’est pas remboursée en France, auxquels s’ajoutent les frais liés au transport et hébergement sur place. C’est donc un projet très coûteux qui nécessite de bien évaluer les enjeux pour Ilona.

De plus en plus de familles françaises et européennes choisissent cette opération pour améliorer les conditions de vie de leurs enfant handicapé et nous sommes bien sûr tenté par cette démarche

Depuis un certain temps on observe une déformation au niveau de la hanche d’Ilona. La radio ne met encore pas en en évidence une luxation de ses hanches mais c’est tout de même une évolution inquiétante. De plus ses pieds toujours contractés se déforment de plus en plus et sa démarche sur la pointe des pieds de plus en plus difficile à empêcher lorsqu’on la tient debout.

La tentation de consulter le Dr Nazarov a été d’autant plus vive que celui-ci est actuellement en visite à Budapest. Le 01er décembre, il donnait une conférence sur la méthode, le 02, il consulte les enfants susceptibles de pouvoir bénéficier de cette thérapie. Il fallait prendre un rendez-vous longtemps à l’avance en payant sa consultation à l’inscription.

Ilona fait donc partie de ces consultations. Il prévoit une opération sur 33 points donc deux interventions. L’entretien n’a pas été pleinement satisfaisant, la barrière de la langue sans doute mais aussi la sensation d’un diagnostic rapide qui jette un froid et qui fait douter. Si on ajoute à cela, le coût, les risques, les témoignages pas toujours unanimes sur internet…c’est une grave décision à prendre.

Je sais, ou plutôt je sens qu’il faut faire quelque chose pour Ilona. Le coût n’est pas un frein suffisant même s’il est souhaitable de trouver des aides.

Prenons un peu de temps pour la réflexion.

 

Hamitouche Adel |
la vie après un grave accident |
abuspsy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hypnose ericksonienne et th...
| YOGA FÉMININ
| PSYCHOTHERAPIE NOUVELLE : L...